• marinedeoliveiraos

Anxiété, Stress et Ostéopathie

Dernière mise à jour : 3 mars

Vous vous sentez anxieux, stressés ? J'ai la solution pour vous !

Je vous invite à lire ce post pour en savoir plus. La suite sera publiée au fur et à mesure.

« Anima Sana In Corpore Sano » « Un esprit sain dans un corps sain » Rabelais


Mémoire 2020 "L'intérêt de la prise en charge ostéopathique chez la personne anxieuse" par Marine De Oliveira;


J'ai mené une étude lors de ma dernière année d'étude à l'école d'ostéopathie en 2020 sur l'anxiété. Passionnée par le psychologie et le bien-être corporel d'où mon métier, j'ai décidé de travailler sur ''L'intérêt de la prise en charge ostéopathique chez la personne anxieuse". Un an de recherche qui m'a permise de conclure que OUI l'ostéopathie peut bien agir sur votre anxiété et j'ai la solution pour vous.



L'anxiété

L'anxiété est un sujet phare dans le monde entier, un grand nombre de personnes autour de nous se disent "stressées, anxieuses ou angoissées". Ce sont devenus des mots à usage banal, courant qui n'est pourtant pas à prendre à la légère.



De nombreuses conséquences

Les conséquences sont importantes et lourdes : état de mal-être global, douleurs chroniques, problèmes respiratoires, articulaires et viscéraux...


De nombreuses maladies sont probablement liées à une anxiété trop importante, telles que la fibromyalgie, les maladies chroniques au niveau des intestins ou encore l'algoneurodistrophie.


Agir en ostéopathie ;

Les séances d'ostéopathie soulagent les symptômes et les douleurs liées à l'anxiété et au stress. L'ostéopathie permet une prise en charge complète afin de rétablir un équilibre intégral.


Introduction

1.1 Mise en situation


Passionnée par la médecine depuis mon plus jeune âge, j’ai choisi de suivre une formation pour devenir ostéopathe. L’ostéopathie m’a attirée par son côté médical mais aussi par sa différence avec la médecine générale française. En effet, j’ai toujours trouvé qu’il y avait un abus de prescriptions d’ordonnances médicamenteuses et la forte présence d’industries de laboratoires pharmaceutiques. L’ostéopathie est pour moi un art qui nécessite comme seuls outils : les mains, le corps, les connaissances et la réflexion du thérapeute. C’est une médecine où notre traitement est fondé sur l’ensemble du patient aussi bien physiologique que mental. C’est ce lien qui m’intéresse et qui pour moi est la clé d’une homéostasie intégrale.


Etant passionnée par la psychologie et le développement personnel depuis mon adolescence, j’ai décidé de faire mon mémoire sur un sujet qui met en lien mes deux passions, l’ostéopathie et la psychologie. J’ai également choisi ce sujet pour la facilité avoir des patients parce que beaucoup de personnes se sentent anxieuses et ont souhaité faire partie de cette étude.


Mon étude porte sur une population 100% féminine âgée entre 25 et 50 ans, souffrante d’anxiété majeure, d’un mal-être global et de douleurs chroniques depuis plus d’un 1 an et ne prenant aucun traitement médicamenteux lié à la prise en charge de l’anxiété.


1.2 Problématique


L’anxiété est un sujet phare en France et même en Europe. Un grand nombre de personnes autour de nous se disent « stressées, angoissées ou anxieuses ». Ce sont devenus des mots à usage banal, courants qui n’est pourtant pas à prendre à la légère. Les conséquences sont importantes et lourdes : état de mal-être global, douleurs chroniques, problèmes respiratoires, articulaires, viscéraux... Il y a un lien entre la douleur et l’anxiété..


Selon l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la France est le deuxième pays plus gros consommateur de 1benzodiazépines anxiolytiques. Les benzodiazépines sont des molécules qui agissent sur le système nerveux central afin de lutter contre l’anxiété, les troubles du sommeil et l’épilepsie. Je suis donc venue à me demander : Le traitement ostéopathique peut-il avoir un impact sur l’anxiété ?


1.3 Annonce du plan

Dans un premier temps, nous parlerons de l’état de la recherche, plus précisément nous

définirons les termes importants, nous parlerons des données chiffrées, nous verrons comment

l’anxiété est prise en charge en France et les liens anatomiques.

Dans un second temps, nous présenterons le dispositif de recherche, avec les diverses échelles

utilisées, le protocole ostéopathique et tout ce qui a permis d’effectuer l’étude.

Dans un troisième temps, nous réaliserons et interpréterons les résultats statistiques et nous

verrons les critiques, points d’améliorations et les intérêts de l’étude.

Enfin, dans un dernier temps, nous conclurons et parlerons des futures perspectives.


Etat de recherche

2.1 Définitions


2.1.1 Que signifie être en bonne santé ?


Nous allons commencer par définir tous les concepts et le thématiques autour su sujet. J'aimerai commencer par vous donner l'une des définitions la plus essentielle à mes yeux, valable pour tout sujet et toute médecine : la définition de la santé selon l'organisation mondiale de la santé (OMS) "La santé est un état de complet bien-être, physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en l'absence de maladie ou d'infirmité"".


Cette définition est très intéressante parce que nous prenons le patient dans son ensemble. Il s’agit simplement d’un équilibre entre les 3 sphères : le physique, le mental et le social. C’est cette homéostasie que nous allons essayer de prendre en charge durant le protocole :

-Le physique par les manipulations ostéopathiques, en essayant de diminuer les tensions corporelles et douleurs chroniques pouvant être présentes.

-Le mental tout au long de la séance, par la prise en charge de l’émotionnel, l’empathie, la relation de confiance, l’écoute et les conseils donnés en fin de séance.

-Le social par le biais d’échange durant la séance, un suivi mis en place et par la partie conseil en fin de séance.


2.1.2 L'ostéopathie


Il existe plusieurs définitions de l’ostéopathie mais le concept reste le même. Nous allons donc, comme pour la santé,, prendre la définition de l’OMS qui semble être assez complète. Pour l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’ostéopathie se définit comme : « L’ostéopathie (également dénommée médecine ostéopathique) repose sur l’utilisation du contact manuel pourle diagnostic et le traitement. Elle prend en compte les relations entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie. Elle place l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et la tendance intrinsèque de l’organisme à s’auto-guérir. Les ostéopathes utilisent une grande variété de techniques thérapeutiques manuelles pour améliorer les fonctions physiologiques et/ou soutenir l’homéostasie altérées par des dysfonctions somatiques (les structures du corps), c’est à dire une altération ou une dégradation de la fonction des composantes concernées du système somatique : les structures squelettiques, articulaires, et myofasciales, ainsi que les éléments vasculaires, lymphatiques et neurologiques corrélés. Les ostéopathes utilisent leur connaissance des relations entre la structure et la fonction pour optimiser les capacités du corps à s’auto-réguler et à s’auto-guérir. Cette approche holistique de la prise en charge du patient est fondée sur le concept que l’être humain constitue une unité fonctionnelle dynamique, dans laquelle toutes les parties sont reliées entre elles. » Le terme « approche holistique » est pour moi le concept le plus important parce que nous sommes toujours dans cette « globalité » où l’être est pris en charge entièrement.


2.1.3 Le stress


Selon le DSM-V, le catalogue des classifications des maladies mentales, le 5stress est une réponse de l’individu face à des stimulations externes. Il peut être positif par exemple une naissance ou un mariage ou négatif par exemple un divorce. C’est un signal d’alerte où le corps met en place des stratégies afin de trouver une réponse en cas de menace. C’est donc une réaction qui permet la survie, en préparant le corps à une sécrétion d’hormones par exemple l’adrénaline lors d’une compétition sportive. De nos jours, nous considérons le stress comme un élément adaptateur qui essaie de rétablir l’équilibre. De part toutes ces réactions, le stress est épuisant et dépense de l’énergie parfois inutilement. Dans des situations de stress prolongé qui nous amènera donc à de l’anxiété, il y a une sécrétion de 6cortisol. Le cortisol appuie l’action de l’adrénaline car c’est lui qui transforme les graisses en énergie. Ce qu’il faut retenir c’est que le stress est une réaction naturelle et surtout contextuelle afin de rétablir l’équilibre et qu’il est présent de manière aigue. Il est également nécessaire pour le bon fonctionnement de notrecorps qu’il soit positif ou neégatif et devient dangereux si nous passons d’un stade aigu à une chronicité du stress qui nous emmènera à notre sujet de départ : l’anxiété.


2.1.4 L’anxiété

Selon le dictionnaire Larousse, l’anxiété se définit comme une « inquiétude pénible, tension nerveuse, causée par l’incertitude, l’attente ; angoisse. Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d’insécurité». L’anxiété est donc la continuité d’un stress prolongé. Elle peut prendre un caractère excessif et devenir une pathologie à part entière. C’est un stress permanent où nous nous servons de tout comme prétexte pour être anxieux. C’est une peur souvent irraisonnée avec un sentiment d’insécurité. Le lâcher prise sera donc une étape clé d’une amélioration de l’anxiété.

Selon le site anxiété.fr, spécialisé sur l’anxiété, elle est définie comme « une émotion ressentie comme désagréable qui correspond à l’attente plus ou moins consciente d’un danger ou d’un problème à venir ». C’est un sentiment permanent d’inconfort ou de peur secondaire à une anticipation excessive avant même que le problème survienne.

Elle peut engendrer des troubles anxieux comme par exemple, des phobies, de l’anxiété sociale ou encore un trouble anxieux généralisé (TAG). Les troubles anxieux sont l’ensemble des troubles liés à l’anxiété. Le TAG touche 1 à 2% de la population. Important, dans ce mémoire, nous parlerons d’anxiété majeure, globale, car les troubles anxieux nécessitent le diagnostic d’un psychiatre ou psychologue. Selon le 10DSM-V, les symptômes de l’anxiété majeure ou d’un TAG sont :


-Agitation ou sensation d’être à bout ou survolté

-Fatigabilité

-Difficultés de concentration ou trous de mémoire

-Irritabilité


-Tension musculaire

-Perturbation du sommeil (difficultés d’endormissement ou sommeil interrompu ou agité et non satisfaisant)

Il faut 3 symptômes ou plus pour être qualifié d’anxieux et un seul chez les enfants. Il y a aussi une déformation de la réalité dans le cadre d’anxiété majeure ou de TAG, avec une anticipation constante. C’est la maladie du souci et de la rumination. Leur « petit vélo mental » ne s’arrête quasiment jamais. Ils mettent donc des mécanismes en place pour se rassurer. Les personnes touchées ont tendance à procrastiner pour éviter l’inquiétude, au perfectionnisme et à la vérification pour le contrôle de l’incertitude mais aussi à la difficulté à faire confiance et à déléguer, au besoin d’être rassurées et l’anticipation excessive pour avoir l’illusion de garder le contrôle. L’anxieux a peur et a besoin de mettre en place des stratégies en permanence.


2.1.5 L'angoisse

L’angoisse est un terme proche de l’anxiété, mais il se définit selon Christophe André,

psychiatre spécialisé dans la prise en charge des troubles anxieux et dépressifs, comme « une expérience psychologique ponctuelle, déstabilisante et intense, faite d’un sentiment de perte de contrôle ». D’après cette définition nous pouvons donc préciser que l’angoisse est ponctuelle mais beaucoup plus intense que l’anxiété. Par exemple, la crise d’angoisse survient avec une forte intensité mais s’estompe assez rapidement contrairement à l’anxiété qui est chronique mais moins intense que l’angoisse. Une personne anxieuse ou simplement stressée peut également avoir des crises d’angoisses où les symptômes seront plus accentués le temps de la crise.


2.2 Passage de l'enfance à l'âge adulte


Le stress et l’anxiété sont subjectifs, nous avons tous des réactions différentes et je tiens à parler d’une des causes de manière générale qui insiste sur la perception différente entre chaque humain, c’est-à-dire : notre enfance. Nous pouvons être prédisposés à développer plus de stresset donc plus d’anxiété que d’autres. En effet, selon certaines théories de l’apprentissage, dès notre enfance nous pouvons être soumis à du stress non essentiel. Par exemple l’apprentissage de Vicariant selon Bandura en 1965 où l’être humain apprend par imitation. Par exemple, si le père de l’enfant souffre d’anxiété généralisée, c’est-à-dire que tout est très grave dans son

monde, alors l’enfant apprend que tout est très grave et donc il peut développer un schéma anxiolytique, de croyances et de méfiances à l’âge adulte. C’est donc cela qui m’a aussi fait penser qu’un enfant venant en consultation ostéopathique ou autre pour de l’anxiété, il s’avère que le problème vient souvent des parents. Ceci est valable dans de nombreux cas. Il existe aussi plusieurs théories par rapport aux blessures de l’enfance et liée à l’émotionnel de manière générale. Notamment un livre que j’aime beaucoup qui s’appelle « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » par Lise BOURBEAU où l’auteur décrit 5 blessures fondamentales à l’origine de nos douleurs qu’elles soient physiques, émotionnelles ou mentales. Ces blessures sont : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Elles nous empêchent d’être nous-même, nous mettons des stratégies en place et notre cerveau émotionnel est au coeur de toute la filtration de nos émotions et de nos réactions. L’auteur nous parle également de postures corporelles adaptatives selon nos blessures émotionnelles.








https://www.osteopathe-a-beziers.com


Je vous propose la solution pour la prise en charge de votre anxiété :


Marine De Oliveira Ostéopathe à domicile Secteur Béziers & Alentours


Nous sommes tous à la recherche d'un ostéopathe sérieux, rigoureux, ponctuel et bien plus. En bref du meilleur ostéopathe à Béziers. Mais connaissez vous l'ostéopathie à domicile ? Voici des arguments qui vont vous convaincre de l'adopter ;)


Pourquoi choisir l’Ostéopathie à Domicile ?


Vous n’avez pas le temps de vous déplacer ? Votre emploi du temps est trop chargé ? Pas de garde possible pour vos enfants ? Ou tout simplement vous avez envie de rester bien au chaud à la maison ?

Il est temps de prendre soin de vous ! Choisissez l’Ostéopathie à Domicile

Les avantages de l’ostéopathie à domicile sont nombreux :

-L’absence de déplacement -C’est pratique et c’est confortable -Un super gain de temps - Une prise en charge rapide et de qualité


Je me déplace chez vous, sur Béziers & alentours avec mon matériel !

De nombreux patients ont déjà adopté l'ostéopathie à domicile et si c'était votre tour ?


Si vous souhaitez plus d’informations :


-Contact au 06 25 74 60 77.


Via ma page Instagram :



Via ma page Facebook :






31 vues0 commentaire